Un quartet en perpétuelle évolution

Des extraits du disque "OOKPIK" (paru en octobre 2011)-

Une formation inhabituelle, pour une musique ouverte à l’écriture et à l’improvisation, musique qui suive le fil de la mélodie. Construire un univers musical en l’imprégnant de musiques dites populaires tout en se frottant aux musiques contemporaines et improvisées ; faire entendre les chants nostalgiques ou joyeux des mille miroirs de nos mémoires et de nos envies.

Chacun des quatre musiciens qui composent ce quartet est présent avec sa propre personnalité, son propre parcours musical, et la musique qui naîtra de cette exploration en commun a pour ambition de dépasser les chemins tracés et les habitudes individuelles pour créer une atmosphère, un son de groupe particulier et caractéristique.

Une musique qui joue sur les sonorités, qui joue et se joue des différentes musiques qui ont imprégné nos expériences musicales, qui prend la mélodie à bras le corps pour l’entraîner dans des chemins détournés, où elle rencontrera des miroirs déformants, où elle se perdra dans les brumes ou dans la brousse. Lyrisme certainement, humour et sarcasme pourquoi pas.

La Presse

"Ookpik est le nom que les Inuits donnent à la Harfang des neiges, grande chouette blanche de la toundra arctique dont les apparitions sont aussi rares que précieuses, comme autant de poésie volée au ciel. Il en va ainsi du quartet de Christofer Bjurström et de sa musique, qui partage avec ce rapace nocturne l’élégance, le raffinement et la discrétion.
......Limpide et cristalline, la musique sonne de façon très singulière. S’y conjuguent joie et poésie, mélodies attachantes et développements narratifs.
... Ookpik est un bonheur, une belle balade musicale au cours de laquelle se succèdent des tableaux rafraîchissants, petites scènes de vie d’ici ou d’ailleurs."
(Olivier Acosta, Citizen Jazz, juillet 2012)

"...Avec son Bjurström Quartet (..), ce voyageur imaginaire aborde des régions planantes où l’élégie et sa gravité intrinsèque, l’humour et ses ressorts à la Buster Keaton, composent une mosaïque sonore envoûtante. Voici donc un disque profond et de haut vol." (Guy Darol, Jazz Magazine, janvier 2012)

"...Avant toute chose, c’est une authentique personnalité musicale que nous dévoile cet Ookpik qui réussit admirablement à marier les musiques populaires aux musiques contemporaines et improvisées." (Ouest France, janvier 2012)

Un petit reportage sur une répétition du quartet à sa création :

Le Quartet dans Culture Box France TV