Le Film

Un film de de C.T. Dreyer | 1928 |
Musique originale de Christofer Bjurström

"...Si, après plus d’un demi siècle, La Passion de Jeanne d’Arc reste un film d’une beauté indépassable, c’est à cette rencontre qu’il le doit, à l’accord parfait qui tout de suite s’est instauré entre le cinéaste et son interprète. Falconetti, curieusement, ne soupçonna jamais que Dreyer allait la sauver de l’oubli des générations futures grâce au seul grand film qu’elle eut tourné et auquel son nom reste lié pour toujours.
Femme de passions et de contradictions, incapable de gérer son immense talent, elle n’est devenue ni une Réjane, ni une Sarah Bernhardt. Mais grâce à ce seul et unique film, elle demeure dans la mémoire de tous. Et inversement. Sans Falconetti, La Passion n’aurait pu être ce qu’elle est : une pièce unique dans l’histoire du cinéma, d’autant plus fulgurante qu’elle explore un visage inconnu auparavant et définitivement évanoui depuis... "

Maurice Drouzy - Les Cahiers du cinéma

- Synopsis -

Le procès de Jeanne d’Arc en 1431 à Rouen. Elle oppose toute son intelligence et son humilité aux juges. Devant la torture elle cède pourtant, signe son abjuration puis se rétracte. Relapse. Elle est condamnée à être brûlée. Devant son supplice son peuple se révolte, convaincu qu’on a brûlé une sainte. Mais les Anglais dispersent la foule.

tout public à partir de 7 ans
Durée : 1 h 30
format : 35mm - 20 i.s.
Ce film bénéficie du dispositif ADRC

La Musique

Ce drame historique a une force émotionnelle et dramatique considérable, aussi le parti pris de la musique est d’être minimaliste mais présente, les sonorités et les mélodies du piano étant soutenues et amplifiées par un traitement électronique en direct.

Christofer BJURSTRÖM : Piano, électronique