Le Film

Un film de Jean Epstein (France, 1924)
Musique originale de Christofer BJURSTRöM

Ce film est un chef d’œuvre du cinéma français des années 20. Véritable poète de l’écran, Jean Epstein s’inscrit dans l’avant-garde du cinéma de son époque, et fait de cette histoire toute simple, un film intemporel vibrant au rythme des canaux et des sentiments.

Le ciné-concert est fini mais le spectacle continue, place au bal ! cf. plaquette

UN CHEF D’OEUVRE DES ANNEES 20 AU FIL DE L’EAU

A bord de sa péniche, la Belle Nivernaise, Un brave marinier, le père Louveau, recueille un enfant abandonné et l’amène à bord de sa péniche, où l’enfant, assez mal accueilli par la mère Louveau, devient vite le camarade de la petite Clara, fille des mariniers. Quelques années ont passé. Victor est devenu le bras droit de Louveau, qui l’aime comme s’il était son propre fils. Au milieu de ces gens heureux, seul le second du marinier, l’équipage, se montre hypocrite et jaloux. A Vernon, Maugendre, le fournisseur habituel en bois du père Louveau, fait la connaissance des deux jeunes gens, les "futurs patrons ", comme dit Louveau. Il raconte l’histoire qui a assombri sa vie, maintenant solitaire ; il avait un fils, et ce fils il l’a perdu...

Durée : 1 h 20
format : 35 mm

La Musique

UNE MUSIQUE ENIVRANTE ET SENSUELLE

La Belle Nivernaise est une belle histoire de gens simples, avec en permanence derrière les images, le rythme et la musique de l’eau qui entraîne la péniche et ses mariniers. C’est cette musique de l’eau que Christofer Bjurström a cherché à retrouver, en orientant le travail rythmique vers des couleurs aquatiques, et les trois instruments à vent vers des ensembles en demi-teintes.
Le BJURSTRÖM CINETRIO
  • Christofer Bjurström Piano, Flûtes
  • François Malet Percussions
  • Gérard Bouquin Contrebasse